Projet : ReMaP

previous up next contents
Précédent : Réseaux et groupes de travail Remonter : Contrats industriels (nationaux, européens et Suivant : Accueil de chercheurs étrangers


   
Relations bilatérales internationales

Contrat ProCoPe, Allemagne
L. Bougé participe à une action bilatérale franco-allemande ProCoPe. Cette action est dirigée par Paul Feautrier et Jean-François Collard, PRiSM, univ. Versailles Saint-Quentin, et Christian Lengauer, univ. Passau. Elle est consacrée à la compilation parallèle et la parallélisation automatique.
Université de Maribor, Slovénie
Stéphane Ubéda possède une collaboration depuis plusieurs année avec l'université de Maribor en Slovénie. Cette collaboration s'est traduite par des publications communes et des séjours bilatéraux.
Action bilatérale, Tunisie
L. Brunie entretient depuis 3 ans des relations très étroites avec l'université des Sciences de Tunis (équipe de Z. Mahjoub) qui se sont traduites par le montage d'une action bilatérale et l'invitation de L. Brunie en décembre 1998 à donner une série de cours sur le parallélisme.
Projet Arc-en-ciel, Israël
L. Bougé, R. Namyst et J.-F. Méhaut collaborent avec l'équipe de Assaf Schuster, Technion, Haïfa, Israël, dans le domaine des environnements d'exécution multi-threads. Assaf Schuster a développé l'environnement multi-threads Millipede. Cette collaboration est soutenue par une action bilatérale Arc-en-ciel pour l'année civile 1998.
Contrat Amadeus, Autriche
L. Lefèvre entretient une collaboration active avec l'université de Linz, Autriche (équipe de D. Kranzmuller) sur le thème des environnements de programmation distribuée au dessus de réseaux qui s'est traduit par la mise en place d'un action bilatérale franco-autrichienne Amadeus (1998-2000) dont sont partenaires B. Tourancheau et L. Brunie.
Univ. Moscou, Russie
L. Brunie collabore depuis deux ans avec V. Wolfengagen de l'université de Moscou. Cette collaboration s'est traduite notamment par l'invitation de L. Brunie à donner un tutoriel lors de la conférence internationale Advances in Databases and Information Systems (ADBIS '98), Saint-Petersbourg, septembre 1998 et par sa participation au comité de programme du colloque international Workshop on Computer Sciences and Information Technologies (Moscou, janvier 1999).
Contrat NSF/CNRS
Emmanuel Jeannot et Michel Cosnard collaborent avec les équipes de Tao Yang de l'université De Californie de Santa-Barbara et de Apostolos Gerasoulis de l'université de Rutgers (New-Jersey) dans le domaine de l'ordonnancement et de la génération de code. Le Logiciel Pyrros a été modifié de manière à pouvoir utiliser l'algorithme de PlusPyr à la place de DSC. Cette collaboration est soutenue par un contrat NSF/CNRS conclu en février 1996 pour 3 ans.
Contrat NSF/INRIA, USA
L. Bougé, R. Namyst et J.-F. Méhaut collaborent avec l'équipe de Phil Hatcher et Robert Russell, Dept. Comp. Science, univ. New Hampshire, Durham, NH, USA, dans le domaine des systèmes d'exécution pour les compilateurs parallèles. Phil Hatcher a en particulier développé un compilateur data-parallèle C*. Cette collaboration est soutenue par un contrat NSF/INRIA conclu à l'automne 1997 pour 2 ans.
Contrat UIUC/SPI CNRS, USA
L. Bougé, R. Namyst et J.-F. Méhaut collaborent avec l'équipe de Catherine Roucairol et van-Dat Cung, PRiSM, univ. Versailles Saint-Quentin et l'équipe de Laxmikant V. Kalé, Dept. Comp. Science, univ. of Illinois at Urbana Champaign (UIUC). Cette collaboration s'intéresse à la mise en oeuvre d'algorithme hautes performances d'optimisation combinatoire au-dessus de PM2 et du système de Converse de Kalé. Elle est soutenue par un contrat de collaboration bilatérale conclu entre le département SPI du CNRS et l'UIUC à l'été 1998 pour 2 ans.
Argonne National Labs, USA
J.-F. Méhaut a effectué un séjour de 6 mois en 1998 dans l'équipe de Ian Foster, ANL. Ce séjour était financé par Ian Foster. Cette équipe est reconnue au plus haut niveau international pour la réalisation du système multi-threads Nexus, du système Globus de méta-computing, et sa fameuse proposition concernant une Computational Grid mondiale.
Univ. Rice, Houston, USA
L. Brunie entretient des relations étroites avec l'université de Rice, Texas (équipe de W. Zwaenepoel) sur la thématique des systèmes de mémoire distribuée virtuellement partagée (ainsi, L. Lefèvre a effectué un stage post-doctoral en 1997 dans cette équipe) ainsi qu'avec l'université de Californie du Sud (équipe de S. Gandharizadeh) sur le thème des serveurs parallèles multimédia (A. Mostefaoui effectuera un stage d'un mois dans cette équipe en décembre 1998).
Laboratoires de Hewlett Packard, USA
A. Darte collabore avec Rob Schreiber des laboratoires de HP à Palo Alto, sur des problèmes de synthèse automatique de circuits.
Contrat NSF/INRIA, CS Dept, univ. of Tennessee, USA
B. Tourancheau entretient depuis 1988 une collaboration intense avec l'équipe du Professeur Dongarra de l'université du Tennessee et Oak Ridge National Laboratory (ORNL) sur le thème du calcul parallèle et des réseaux. Cette collaboration a été financée par plusieurs contrats successifs entre la NSF et nos organismes de tutelle (NSF/CNRS, CNRS-PICS, INRIA/NSF) qui ont permis de nombreuses visites et séjours de longue durée des chercheurs des deux laboratoires (B. Tourancheau (2 ans), J. Dongarra (3 mois), F. Desprez (6 mois), Y. Robert (1 an)) et de nombreux cours séjours d'étudiants. Une série de trois conférences franco-américaines, Environment and Tools for Parallel Scientific Computing (ETPSC), co-organisées par J. Dongarra et B. Tourancheau a ponctué cette collaboration. Les sujets de recherche communs ont été nombreux, principalement axés autour de la parallélisation de noyaux pour le calcul numérique à hautes performances et de l'optimisation des communications (bibliothèques, compilation, outils). ReMaP a grandement contribué au développement de ScaLAPACK, notamment par la conception et la maintenance des routines de redistribution de données _GEMR2D. Actuellement, notre collaboration s'élargit vers le thème de la banalisation des ressources mémoire et calcul grâce aux réseaux à haut débit : les Computational Grids. La quatrième conférence franco-américaine Clusters and Computational Grids for Scientific Computing (CCGSC), co-organisée par J. Dongarra et B. Tourancheau s'est déroulée sur ce thème en septembre 1998 à Townsend, TN.



previous up next contents
Précédent : Réseaux et groupes de travail Remonter : Contrats industriels (nationaux, européens et Suivant : Accueil de chercheurs étrangers