Projet : ReMaP

previous up next contents
Précédent : Actions nationales Remonter : Contrats industriels (nationaux, européens et Suivant : Réseaux et groupes de travail


   
Actions financées par la Commission européenne

TTN ProHPC
Le TTN ProHPC est l'un des 20 Centres (ou Noeuds) de transfert de technologie (Technology Transfer Nodes, TTN) sélectionnés par la Commission Européenne. Le principal objectif de ces centres de transfert est d'aider les entreprises, en particulier les PME, à intégrer la technologie HPCN (High Performance Computing and Networking) en offrant des ressources matérielles et humaines. Le LIP (ReMaP) est le coordinateur de ce centre de transfert de technologie dont les trois autres partenaires sont MS&I, Simulog et l'IRISA. En France, le TTN ProHPC :
organise des campagnes d'information : conférences et formations gratuites, campagnes de presse, serveur web (http://www.irisa.fr/ProHPC);
supervise plusieurs projets de transfert : aide à la gestion contractuelle, financière et administrative, évaluation des résultats;
assure la promotion des résultats publics au niveau européen;
stimule l'élaboration de nouveaux projets (consortium, rédaction de propositions, etc.) dont les partenaires peuvent être issus d'une même région.

Les membres de ReMaP sont fortement impliqués dans la coordination du centre et dans les transferts technologiques au sein de plusieurs projets associés au TTN. Plusieurs ingénieurs experts ont été embauchés pour mener à bien ces projets.

La gestion du TTN représente un effort majeur du LIP et de ReMaP. La taille du consortium (plus de 50 partenaires) et la nature très diverse des activités de transfert et de dissémination rendent notre tâche très lourde. Les permanents concernés sont Karine van Heumen (IR LIP) et Y. Robert pour la coordination, et L. Brunie, F. Desprez, R. Namyst et Stéphane Ubéda pour les activités.

Projet KIT (Keep In Touch)
B. Tourancheau dirige le projet KIT 108 NumLinAlg auquel participent Pierre Manneback, univ. Polytechnique de Mons, Belgique et El Mostafa Daoudi, univ. Oujda, Maroc. Ce projet, débuté en 1994 et se terminant en 1998, a pour objectif le développement de l'algorithmique numérique parallèle. Ce projet a donné de très bons résultats scientifiques et a permis à l'université d'Oujda (équipe du Prof. Daoudi) de bénéficier de matériels grâce à un co-projet ITDC. Les chercheurs impliqués ont pu effectuer de nombreux séjours de collaboration bilatéraux. Le projet se continuera par un autre financement (INCO) associant l'université de Lille (cf. ci-dessous).
Projet INCO
J.-F. Méhaut participe à un projet INCO Keep In Touch dirigé par Pierre Manneback, univ. Polytechnique de Mons, Belgique, et Nathalie Revol, LIFL, Lille, avec Mostafa Daoudi, univ. Oujda, Maroc. Cette action a pour but le développement d'applications de calcul numérique irrégulières hautes performances au-dessus de PM2 : matrices creuses, arithmétique d'intervalles.
Contrat INCO-DC PARALIN
Le projet Paralin regroupant des partenaires europeens et sud américains est dans sa dernière année. Le projet ReMaP est concerné par la parallélisation d'une application d'optimisation de réseau de distribution électrique. Un prototype parallèle a été réalisé à l'aide de la version parallèle de Scilab, Scilab //. Le portage final sera réalisé à Madrid dans la société Hiberdrola sur une station multiprocesseurs à mémoire partagée Silicon Graphics.



previous up next contents
Précédent : Actions nationales Remonter : Contrats industriels (nationaux, européens et Suivant : Réseaux et groupes de travail