Projet : PARA

previous up next contents
Précédent : Analyse d'échappements et glanage de Remonter : Résultats nouveaux Suivant : Le join-calcul


   
Validation de logiciels parallèles par interprétation abstraite

 



Participant : Alain Deutsch.

L'analyse statique n'est pas uniquement destinée à l'optimisation du code généré par les compilateurs. Elle a aussi son utilité pour la validation statique de propriétés vérifiées par les programmes. Les techniques que nous utilisons ne sont ni dynamiques comme le fait par exemple le très populaire logiciel Purify, ni des preuves formelles qui nécessitent souvent de gros investissements. Les erreurs que nous voulons détecter statiquement sont par exemple:

(a)
les erreurs de synchronisation et de temporisation dans les langages parallèles et temps-réel, par exemple les conflits d'accès aux données partagées;
(b)
les débordements arithmétiques scalaires ou flottants.

L'année 1997 fut une étape décisive dans la mise en évidence du passage à l'échelle de nos méthodes d'analyse statique, puisque le logiciel de bord d'Ariane 502 fut ainsi analysé. [[9],[4]] Nous avons poursuivi cette année plusieurs axes de recherche sur l'analyse statique interprocédurale et le model checking, visant en général à obtenir des méthodes d'analyses à la fois plus efficaces, plus précises et plus générales.

Ces méthodes ont été implantées dans l'analyseur statique IABC et testées sur plusieurs logiciels industriels embarqués (lanceur Ariane 503, deux logiciels spatiaux, et véhicule spatial ARD).



previous up next contents
Précédent : Analyse d'échappements et glanage de Remonter : Résultats nouveaux Suivant : Le join-calcul