Projet : PARA

previous up next contents
Précédent : La théorie de la concurrence Remonter : Fondements scientifiques Suivant : Domaines d'applications


   
La sémantique des langages de programmation et leur compilation

Le join-calcul sert de fondement à un langage de programmation. Dans ce langage, la synchronisation a une écriture proche de celle de l'appel des fonctions dans les langages fonctionnels, le langage est d'ailleurs interfaçable avec le système Caml.

Notre projet développe des compilateurs et des environnements pour un tel langage. Une première version de notre langage est maintenant disponible sur le réseau depuis mi-1997. Une deuxième version jocaml a été aussi diffusée à la mi-1998. Elle a un meilleur interfaçage avec Caml, car elle est une extention de la machine virtuelle Ocaml de X. Leroy (projet CRISTAL).

Le travail d'implémentation visera dans le futur à détecter les erreurs asynchrones, comme les pannes dues à la déconnexion d'un site. La détection d'erreurs en milieu asynchrone étant clairement indécidable, il sera nécessaire d'ajouter un minimum d'opérateurs synchrones à notre modèle. Ce domaine se rapproche par de multiples facettes de celui de l'algorithmique distribuée.

Le contexte scientifique du projet bénéficie également des travaux sur la compilation des langages fonctionnels, tels que Caml où se posent des problèmes assez proches comme le filtrage ou l'inférence de types. Il bénéficie également de travaux menés en commun avec le projet SOR sur les glaneurs de cellules distribués et les implémentation de références distantes.



previous up next contents
Précédent : La théorie de la concurrence Remonter : Fondements scientifiques Suivant : Domaines d'applications