Projet : PARA

previous up next contents
Précédent : Fondements scientifiques Remonter : Fondements scientifiques Suivant : La théorie de la concurrence


   
Interprétation abstraite

Mots clés : analyse statique de programmes, vérification, optimisation, sémantique dénotationnelle .

 

L'analyse statique vise à prédire statiquement et automatiquement les comportements possibles des programmes, sans les exécuter. La découverte automatique du comportement exact des programmes étant indécidable, on cherche à découvrir des propriétés approchées des programmes. Ces propriétés sont typiquement utilisées pour optimiser les programmes on encore pour les vérifier.

La théorie de l'interprétation abstraite a été initiée en 1977 par P. Cousot et R. Cousot [CC79] permettant de justifier formellement la correction d'algorithmes d'analyse statique, de spécifier constructivement de nouvelles méthodes d'analyse et aussi de donner des critères de complétude. Par exemple, la notion d'approximation des propriétés exactes des programmes est formalisée par des correspondances de Galois ou encore par des opérateurs de fermeture sur des treillis complets.

Dans ce cadre, notre agenda scientifique consiste à concevoir de nouveaux algorithmes d'analyse statique pouvant s'appliquer de manière effective aux programmes industriels, qui sont caractérisés par leur grande taille, ainsi que par des traits de langage non triviaux, comme les pointeurs ou la concurrence.

Sur le plan théorique, il s'agit de prouver formellement la correction de ces algorithmes, d'étudier leur complexité, et le cas échéant de démontrer leur complétude. Sur le plan expérimental, il s'agit de quantifier l'applicabilité, l'efficacité et la précision de ces nouveaux algorithmes.



previous up next contents
Précédent : Fondements scientifiques Remonter : Fondements scientifiques Suivant : La théorie de la concurrence