Projet : PARA

previous up next contents
Précédent : Interprétation abstraite Remonter : Fondements scientifiques Suivant : La sémantique des langages de


   
La théorie de la concurrence

R. Milner a démarré la théorie de la concurrence en 1980 à Edimbourg, en proposant un calcul des systèmes communicants (CCS)[Mil89]. Cette théorie a eu de nombreux développements algébriques ou logiques, qui ont démontré le coté non trivial de sa modélisation. En 1989, R. Milner, J. Parrow et D. Walker[MPW92] ont introduit un nouveau calcul, le pi-calcul, permettant de considérer les réseaux de communication reconfigurables. Cette théorie a été reprise puis affinée par D. Sangiorgi (Edimbourg/INRIA Sophia). Beaucoup d'autres calculs de processus ont fleuri pendant ces 15 dernières années. Notre projet s'intéresse principalement au pi-calcul dont la théorie de l'équivalence est loin d'être simple: bisimulations early, late, open, etc.

Nous avons introduit un nouveau calcul de processus, le join-calcul [FG96,FGL+96], qui est facilement implémentable dans tout système distribué, car il ne nécessite aucun protocole de communication sophistiqué, tels que ceux qui permettent la diffusion atomique ou le consensus distribué.