Projet : LOCO

previous up next contents
Précédent : Aspects domaines de contraintes et Remonter : Résultats nouveaux Suivant : Contrats industriels (nationaux, européens et


Sous-sections


   
Aspects environnements



Participants : Pierre Deransart, Christophe Aillaud, Frédéric Benhamou, Michel Bergère, Daniel Diaz, Ali Ed-Dbali, Gérard Ferrand, Frédéric Goualard, Laurent Granvilliers, Khaled El Qorchi, Alexandre Tessier.

   
Diagnostic déclaratif



Participants : Gérard Ferrand, Alexandre Tessier, Daniel Diaz, Christophe Aillaud, Pierre Deransart.

Suites aux récents travaux sur la sémantique des programmes logiques avec contraintes, présentée en terme de sémantique positive et sémantique négative [[13]], les travaux sur le diagnostic déclaratif d'erreur ont été approfondis.

Une nouvelle approche duale du diagnostic pour le cas des réponses fausses (diagnostic positif) et celui des réponses manquantes (diagnostic négatif) a été établie l'année dernière. L'avantage de l'approche est le cadre uniforme et simplifiée des algorithmes de recherche d'erreur. De plus, [[30]] étend le schéma au cas de règles de calcul non standard. Ainsi on a un cadre théorique complet pour le diagnostic déclaratif d'erreur pour tout système de PLC.

L'année 98 a principalement été consacrée à l'implantation d'un outil de diagnostic déclaratif pour le langage Calypso. La partie concernant le diagnostic positif a été présenté aux évaluateurs, sous la forme d'une démonstration, lors de la seconde revue du projet ESPRIT DiSCiPl.

En accord avec les travaux théoriques, [[32]] explique comment implanter l'outil de diagnostic d'erreur pour partager le code entre le diagnostic positif et le diagnostic négatif. Une implantation conforme à cette description est en cours de développement pour le système Calypso. L'objectif est de proposer une version diffusable du langage avec un outil puissant de diagnostic à la fois conviviale et efficace.

   
Simplification de contraintes sur les domaines finis



Participants : Alexandre Tessier, Abdelkhalek Goumairi.

Lors du diagnostic déclaratif d'erreur des programmes logiques avec contraintes, des ensembles de contraintes peuvent être présentés à l'utilisateur. Ces ensembles peuvent être éventuellement gros et illisibles. Par conséquent, nous avons étudié le problème de visualisation d'un ensemble de contraintes [[29],[23]].

L'approche retenue a été la simplification de l'ensemble en un autre équivalent par l'élimination de contraintes redondantes, l'élimination de variables quantifiées et la transformation symbolique.

Cette nouvelle voie de recherche est très prometteuse. En effet le problème de présentation d'un ensemble de contraintes sous une forme équivalente et lisible se pose déjà dans l'implantation de système de PLC pour la présentation des réponses. De plus ces méthodes seront utiles dans de nombreuses parties du projet ESPRIT DiSCiPl. Enfin le problème d'élimination de contraintes redondantes est similaire au problème ``d'entailment'' dont on connaît l'importance en programmation par contraintes.

De nombreuses recherches sur ce thème sont réalisés dans d'autres équipes pour le cas des domaines continus ( IR). Pour les domaines discrets ( IN, domaines finis) le problème reste aujourd'hui ouvert.

   
Déboggage en PLC: un outil d'investigations pour le store



Participants : Frédéric Benhamou, Frédéric Goualard.

Nous avons défini l'année dernière une méthode de débogage en programmation par contraintes basée sur la notion de S-box permettant une hiérarchisation du store de contraintes. Leur utilisation pratique au sein d'un résolveur de contraintes supposait la définition d'une nouvelle stratégie de propagation des modifications des domaines de variables respectant un certain nombre de propriétés exposées dans [[25]]. Nous avons défini une telle stratégie et implémenté un prototype basé sur clp(fd).

   
Analyse de performance en PLC: abstraction de l'arbre de recherche



Participants : Pierre Deransart, Christophe Aillaud.

Dans le cadre du projet ESPRIT DiSCiPl, nous avons commencé par intégrer le système APT de UPM (Madrid) sur Calypso. Ce système permet de visualiser l'arbre et/ou d'exécution d'un programme logique sur le modèle des machines Prolog transparentes, mais n'était pas adapté à la PLC. Etant fondé essentiellement sur un modèle interprèté, il s'est avéré beaucoup trop lent pout être utilisable en pratique. Nous avons donc développé une autre approche basées sur la visualisation de parties d'arbre de recherche.

L'idée est de ne pas chercher à visualiser la totalité de l'arbre de recherche correspondant à un but, mais de permettre à l'utilisateur de définir des abstractions et de ne visualiser que le ``sous-arbre'' (au sens d'un sous-ensemble de noeuds) correspondant. Un langage a été défini, en collaboration avec Cosytec, définissant des critères de sélection de noeuds et d'arcs dont la combinaison booléenne permet de spécifier toutes sortes d'abstractions. Ainsi, par exemple, il est possible d'extraire d'un arbre de recherche correspondant à un problème de recherche combinatoire sur les domaines finis, toutes et seules les étapes où les variables domaine fini prennent une valeur déterminée. Ceci revient à ne regarder que la partie ``labeling'' (énumération) des calculs. De manière analogue ont peut extraire les parties où la valeur d'une variable determinée est modifiée.

Les premiers résultats et principes d'implantation sont décrits dans [[6]].

ISO Prolog



Participants : Jonathan Hogdson, AbdelAli Ed-Dbali, Pierre Deransart.

Il s'agit de créer une suite de pages WEB sur la norme ISO-Prolog. Ces pages auront pour contenu, entre autres, les aspects suivants:

   
Hyper-documentation pour la PLC (Hyperpro)



Participants : AbdelAli Ed-Dbali, Khaled El Qorchi, Sebastien Montagne, Pierre Deransart.

Le projet HyperPro développé en collaboration avec l'Université Fédérale de Minas Gerais au Brésil, vise à intégrer la puissance de la documentation hypertexte avec les méthodes de développement de programmes avec contraintes mises au point dans notre équipe.

Le but est de développer un système expérimental dans lequel un programme (suite de clauses) est développé en même temps que les commentaires de manière interactive ; suite à quoi le système permet de produire un texte documenté (introduction, clauses avec commentaires et références, et index). Le système est construit à partir du système Thot développé à l'INRIA (projet OPERA).

Le premier prototype (HyperPro 0) a été terminé cette année avec la plupart des fonctionalités prévues. Une expérimentation et évaluation avec des partenaires industriels devrait pouvoir commencer.

Une étude a également été menée montrant la possibilité de transposer les fonctionalités de l'outil HyperPro au langage C [[24]].



previous up next contents
Précédent : Aspects domaines de contraintes et Remonter : Résultats nouveaux Suivant : Contrats industriels (nationaux, européens et