previous up next top index
Précédent : Perspectives. Remonter : Communications structurées et routage Suivant : Perspectives.


c) Routage wormhole et diffusion partielle.

Toute machine parallèle distribuée moderne et tout réseau dispose d'un mécanisme de routage automatique des messages de leur source vers leur destination. Un des modes les plus utilisés dans les machines parallèles est le mode wormhole permettant d'optimiser à la fois le délai d'acheminement des messages (circuit plutôt que commutation de message) et l'emploi des ressources utilisées pour les communications (nombre de canaux proportionnel à la longueur du message).

Le principal problème lié à ce mode de commutation est la possibilité d'interblocage, particulièrement en mode adaptatif. Nous avons caractérisé la présence d'interblocage dans un cadre très général contenant la plupart des types de fonctions de routage usuelles [68].

Ce résultat peut également se généraliser à la diffusion partielle, communication typique du contrôle et des barrières de synchronisation. Nous avons de plus proposé un ensemble de protocoles de diffusion partielle optimisée pour la grille.