previous up next top index
Précédent : Outil d'aide à la construction Remonter : Acquisition des connaissancesdocuments structurés Suivant : Gestion de multiples points de


Graphes conceptuels et raisonnement

Participants : Stéphane Lapalut, Rose Dieng

Mots-clés : graphe conceptuel, raisonnement, grammaire de graphe

Ces travaux se déroulent dans le cadre de la thèse de Stéphane Lapalut et contribuent à la définition d'un service d'inférence pour le formalisme des graphes conceptuels : deux ensembles de règles de réécriture, les règles de dérivation canoniques et des règles d'inférence, permettent le raisonnement sur ces graphes.

Nos travaux ont principalement visé à clarifier du point de vue théorique les possibilités de raisonnement sur les graphes conceptuels, et à explorer leurs possibilités d'implémentation. Notre conclusion actuelle tend à affirmer que seul l'ensemble des règles d'inférence est utile pour le raisonnement, les règles de dérivation canonique étant « contextualisées » par ces règles d'inférences. Une des difficultés de l'implémentation de raisonnement sur ces graphes est leur nature même de graphe. Nous avons donc exploité une grammaire de graphe et un environnement dédié à celle-ci, PROGRES (PROGRES est un environnement de spécifications de programme basées sur une grammaire de graphe et développé à l'université de Aachen (DE), sous la conduite de Andy Schürr), qui nous permet une mise en oeuvre rapide et satisfaisante de nos résultats. Nous disposons maintenant d'un prototype CGG spécifiant dans le langage PROGRES les opérations sur les graphes simples [19]. Nous avons en particulier spécifié et testé un algorithme de recherche de sous-graphe isomorphe utilisant le mécanisme de retour arrière non-déterministe de PROGRES. Nous avons étendu cet algorithme aux projections injectives et non-injectives pour les graphes conceptuels.

Nous travaillons actuellement sur le traitement des règles d'inférence sur les graphes conceptuels, dérivées du système tex2html_wrap_inline860 de Peirce. Nous proposons une sémantique logique au sens de Tarski pour les graphes conceptuels, étendant les résultats de E. Hammer sur le système tex2html_wrap_inline860 . Nous proposons un schéma de graphe adapté à leur spécification dans l'environnement PROGRES, permettant d'étendre le système CGG.