Application à l'accidentologie

Participants: Mots-clés: acquisition de connaissances, coopération, explication, intelligence artificielle distribuée, système multi-agents .

Nous avons proposé et mis en oeuvre un protocole de recueil auprès d'un groupe d'experts en accidentologie : deux psychologues spécialistes du comportement du conducteur, trois ingénieurs spécialistes de l'infrastructure et deux ingénieurs spécialistes du véhicule. Ce protocole repose sur des entretiens, des études de cas individuelles et collectives, des discussions collectives sur des cas résolus individuellement, avec différentes combinaisons (homogènes ou hétérogènes) des disciplines des experts.

Nous avons procédé à la modélisation des connaissances des experts de l'INRETS en analysant des articles ou rapports ainsi que les documents retranscrits des différentes séances de recueil d'expertise (entretiens comme études de cas), et en étant guidés par les modèles génériques offerts par la méthodologie d'acquisition CommonKADS et ceux développés par l'équipe (modèle d'agent). La diversité des séances de recueil nous a permis de construire des modèles d'expertise individuelle, des modèles d'expertise collective, des modèles d'expertise disciplinaire et de comparer différents modèles d'expertise. Nous avons mis en évidence que la tâche des experts de l'INRETS pouvait se représenter comme la combinaison d'une tâche de modélisation (i.e. reconstitution spatio-temporelle d'un scénario d'accident) et d'une tâche de diagnostic (i.e. analyse du dysfonctionnement du système Conducteur-Véhicule-Infrastructure (CVI)). Nous avons donc travaillé à la mise au point d'un modèle d'expertise CommonKADS pour l'accidentologie, en nous inspirant des modèles génériques offerts par CommonKADS pour la modélisation et le diagnostic. Nous avons décrit le modèle du domaine en accidentologie : il repose sur le système CVI et sur les diverses interactions entre ces composants. Nous avons déterminé différents indices permettant à l'expert de faire des hypothèses sur les facteurs accidentogènes liés à ces composants et pouvant expliquer un accident donné.

A partir des différents schémas de tâches décrits dans la méthode CommonKADS, nous avons mis au point notre propre schéma de tâche pour l'analyse et la modélisation des tâches des experts en accidentologie. Nous avons défini une procédure associée pour instancier ce schéma à partir des documents d'expertise disponibles.

Enfin, nous avons appliqué notre modèle d'agent cognitif à un groupe d'experts de l'INRETS coopérant pour résoudre un cas d'accident. Nous avons également construit les graphes de connaissances correspondants.


[English Abstract]
[Table des Matières]  [Index des mots-clés]  [Index des personnes]