Les processus de référence dans l'interaction explicative

Participants: Dans le cadre de nos travaux sur la modélisation de l'interaction explicative, nous avons poursuivi l'étude des processus par lesquels un explicateur ou un demandeur d'explications fait référence aux objets, événements, etc., sur lesquels porte l'explication. Nous avons porté cette année nos efforts sur une méthode d'identification des référents manipulés dans les dialogues explicatifs. Pour cela, nous sommes partis de la hiérarchie des types de référents élaborée par Prince et adaptée par Combette. Cette hiérarchie est fondée sur le degré de connaissance partagée (par les interlocuteurs) des référents. La hiérarchie repose sur deux paramètres : l'actualisation et l'identification. L'actualisation renvoie au statut du référent dans la mémoire de travail des interlocuteurs : actif, semi-actif, non-actif. L'identification renvoie à l'existence ou à la non-existence du référent dans la mémoire à long terme des interlocuteurs. Notre travail a consisté à adapter cette hiérarchie au cas des référents manipulés dans les échanges explicatifs et à associer des indicateurs à ces types de référents. Ce travail, réalisé en partie dans le cadre du GEDIC (Groupe d'Etudes sur les Dialogues Coopératifs ), débouchera sur une technique qui complètera notre méthode d'analyse des dialogues explicatifs.
[English Abstract]
[Table des Matières]  [Index des mots-clés]  [Index des personnes]