Team PARIS

Members
Overall Objectives
Scientific Foundations
Application Domains
Software
New Results
Contracts and Grants with Industry
Other Grants and Activities
Dissemination
Bibliography
Inria / Raweb 2002
Project: PARIS

Project : paris

Section: Contracts and Grants with Industry


Projet RNRT VTHD

Participants : Yvon Jégou, Christian Pérez, Thierry Priol.

L'objectif du projet RNRT VTHD est la construction d'un réseau à très haut débit (2,5 Gb/s) reliant plusieurs centres de recherche dont l'Inria. Le projet Paris participe activement au sous-projet 5 qui a pour but d'expérimenter le réseau avec des applications dans le domaine du calcul scientifique et de la réalité virtuelle. Notre contribution à ce projet est de montrer qu'on peut exploiter un réseau à très haut débit pour faire communiquer plusieurs applications s'exécutant sur plusieurs grappes de calculateurs interconnectées par VTHD . Nous expérimentons notamment le concept d'objet CORBA parallèle afin d'exploiter la totalité de la bande passante du réseau lors de la communication entre deux applications parallèles encapsulées dans des objets CORBA parallèles. Ainsi, un débit soutenu de 826 Mb/s (103 Mo/s) a été obtenu entre Rennes et Sophia en utilisant 11 machines dans chaque centre, soit un débit moyen de 75 Mb/s (9.43 Mo/s) obtenu des cartes Ethernet 100 Mb/s. Nous menons également des expérimentations avec la MVP Mome qui autorise le couplage d'applications fonctionnant sur deux instances de la MVP Mome placées sur deux grappes distinctes. Ces expériences de couplage montrent qu'il est possible d'exploiter la totalité de la bande passante offerte par le réseau VTHD, même lorsque les schémas de communication deviennent irréguliers. La présence de la MVP facilite l'équilibrage de la charge de transfert sur l'ensemble des machines des grappes.

Les expériences menées par le projet montrent qu'il était réaliste de coupler sur une longue distance des applications parallèles s'exécutant sur des grappes de PC même lorsque le débit potentiel de chaque calculateur est limité comme c'est fréquemment le cas pour les grappes. Ces expériences montrent également qu'il est possible d'exploiter simultanément une puissance de calcul élevée pour les besoins des simulations et un débit en communication élevé pour les besoins du couplage.

Le projet Paris a participé, avec les autres partenaires du projet (France-Télécom, l'ENST, L'ENSTBr, l'INT et EURECOM), à plusieurs campagnes de mesure sur le comportement du réseau expérimental et des applications face à des situations de congestion et en présence de divers modèles de QOS. Ces campagnes ont montré que les techniques de couplage de code mises en œuvre par le projet pouvaient exploiter la totalité de la bande passante disponible sur un réseau non congestionné ; mais la faible capacité d'adaptation au comportement effectif du réseau ne permettaient pas d'obtenir un niveau de performance acceptable en situation de congestion. Cette sensibilité à la qualité de service du réseau est probablement liée au nombre élevé de flux de données mis en œuvre dans le couplage de codes sur grappes. D'autres campagnes de mesure sont prévues dans l'avenir.


previous
next