Team PARIS

Members
Overall Objectives
Scientific Foundations
Application Domains
Software
New Results
Contracts and Grants with Industry
Other Grants and Activities
Dissemination
Bibliography
Inria / Raweb 2002
Project: PARIS

Project : paris

Section: Scientific Foundations


Keywords : Peer-to-Peer , gestion de données , grande échelle , versatilité , JXTA , cohérence .

Systèmes pair-à-pair

En parallèle avec les développements institutionnels centrés sur le grid computing, un autre paradigme de calcul global a récemment focalisé l'intérêt de la communauté scientifique : le calcul pair-à-pair (peer-to-peer computing). Ce modèle complémente le modèle classique client-serveur qui est aujourd'hui à la base de la plupart des traitements sur Internet, en symétrisant la relation des machines qui interagissent. La relation client-serveur n'est plus associée aux machines, mais aux transactions : chaque machine peut être client dans une transaction et serveur dans une autre. De ce fait, ce modèle permet d'exploiter d'innombrables ressources de calcul et de stockage situées à la périphérie d'Internet. À titre d'exemple, le réseau KaZaA ( http://www.kazaa.com/), l'un des réseaux les plus récents de ce type, centré sur le partage de fichiers à grande échelle, regroupe en moyenne, à chaque instant, 3 millions de machines, 500 millions de fichiers contenant 5 péta-octets de données. Il s'agit typiquement de PC connectés à Internet avec intermittence, jusqu'ici remplissant uniquement le rôle de clients vis-à-vis des serveurs centralisés classiques.

En plus du goulot d'étranglement qui rendrait inefficace l'utilisation d'un serveur central accessible par plusieurs machines clientes, il se pose un problème de coût du stockage, lorsqu'il s'agit de plusieurs péta-octets de données. Un autre avantage se situe au niveau de la disponibilité du service : la défaillance d'un serveur centralisé rend automatiquement tous les documents indisponibles pour l'ensemble des machines clientes. Dans un réseau pair-à-pair, la défaillance d'un noeud ne met généralement pas en cause le bon fonctionnement du réseau, grâce à une distribution largement redondante des documents sur les différentes machines.

Il est important de noter que le paradigme pair-à-pair a été centré dès le départ sur la gestion de larges quantités de données réparties à très grande échelle. Même s'il a été utilisé jusqu'à présent de manière prépondérante pour le partage de fichiers (Gnutella, Freenet, KaZaA), de nombreux projets de recherche s'y intéressent aujourd'hui pour d'autres types de partage, notamment le partage de puissance de calcul. Une initiative unificatrice pour ce type de projets a été prise par Sun à travers le projet JXTA ( http://www.jxta.org/), qui met les fondations d'une infrastructure générique pour des applications peer-to-peer.


previous
next