Synthèse de programmes structurés



Participants : Robert de Simone, Olivier Tardieu.

Les constructions syntaxiques du langage Esterel ont chacune une interprétation bien identifiée comme transformation de circuits. On peut s'interroger sur la possibilité de resynthétiser à partir d'un circuit non structurel un programme Esterel, en s'inspirant de l'expérience des formes produites par cette traduction. Il s'agit d'un travail de «reverse engineering», dont l'impact peut être potentiellement important s'il permet de restructurer tout circuit en un programme. Ceci devrait faire le sujet de la thèse d'Olivier Tardieu.