Partitionnement structurel pour le calcul symbolique d'états atteignables



Participants : Robert de Simone, Eric Vecchié.

L'efficacité des méthodes de model-checking symbolique repose grandement sur le partitionnement des fonctions de transition du programme réactif. Dans le stage de DEA de Eric Vecchié, nous sommes intéressés à l'utilisation de partitionnements séquentiels (en fonction de l'enchaînement de modes dans le programme). Cette approche est maintenant généralisée pour considérer des sous-programmes partiellement indépendants car réagissant à des évènements disjoints, et donc pouvant évoluer de manière asynchrone. L'objectif est de saturer d'abord des sous-ensembles d'états atteints localement, afin d'en rendre l'expression symbolique BDD plus régulière, et par là de simplifier l'expression des configurations intermédiares globales. Ce point est important car c'est souvent à ce niveau qu'on constate une explosion combinatoire de la représentation.