Traduction d'Esterel vers SynDex



Participants : Fabrice Peix, Annie Ressouche, Robert de Simone.

Le logiciel SynDex, développé par le projet INRIA SOSSO à Rocquencourt, permet à l'origine de répartir un programme de type synchrone flôt de données sur une architecture matérielle, en optimisant les allocations de calcul. L'objectif est ici d'étudier l'implantation efficace de programmes Esterel dans ce cadre, ce qui pose de nouvelles questions du fait de l'aspect flôt de contrôle bien plus important en Esterel que dans les autres langages synchrones comme Signal et Lustre.

Une première traduction, par l'intermédiaire d'une transformation du flot de contrôle en flôt de données basée sur la traduction en circuits, a révélé les problèmes d'inefficacité de cette approche du fait de la trop faible granularité des calculs et de l'explosion du nombre de variables.

Nous étudions actuellement, dans le cadre de la thèse de Fabrice Peix, des méthodes pour intégrer des dépendances entre données dans le flôt de contrôle global, et ce à sémantique constante. Ce travail est mené dans la suite des études visant à connecter Esterel et SynDex, mais il pourrait avoir d'autres conséquences sur l'étude des relations enre formalismes synchrones.

Ce travail a donné lieu à plusieurs rencontres avec l'équipe SynDex.