Sous-sections

Actions régionales

Collaboration avec l'INIST



Participants : Frédéric Alexandre, Jean-Charles Lamirel.

Il s'agit ici de proposer des solutions neuromimétiques à la création de représentations facilement interprétables, à partir de bases bibliographiques de grande taille. La principale caractéristique de ce problème est que l'espace d'entrée est de grande taille (grand nombre de mots clés), mais relativement peu fourni en exemples. Nous avons donc tout d'abord travaillé à la recherche neuronale des meilleurs sous-espaces de projection et nous avons poursuivi par l'extraction et la représentation de concepts, permettant de mieux interpréter ces bases.

Une autre gamme de solutions neuromimétiques sur laquelle nous travaillons également actuellement est le problème de la détection des documents marginaux ou des tendances marginales dans une base documentaire. Les approches que nous proposons sont basées sur l'expérimentation de différents types de projecteurs neuromimétiques implantant des fonctions de détection de nouveauté.

Notre collaboration se concretise notamment grâce au choix de l'approche MicroNOMAD-MultiSOM comme modèle de référence dans le projet européen EICSTES piloté par l'INIST. Ce projet concerne la découverte et la gestion d'information en provenance du Web. Ce choix prolonge une collaboration régulière avec l'unité Recherche et Innovation de l'INIST et les ingénieurs documentalistes de cet institut avec lesquels nous faisons évoluer le modèle MicroNOMAD-MultiSOM.

Action Téléopération et Assistants Mobiles du CPER



Participants : Frédéric Alexandre, Alistair Bray, Hervé Frezza-Buet, Vincent Martin, Dominique Martinez.

Dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région, nous participons au projet Téléopération et Assistants Mobiles dont le but est d'étudier, avec des partenaires locaux d'écoles d'ingénieur et de laboratoires d'automatique, des systèmes de surveillance de processus industriels commandés à distance. Plus précisément, notre rôle est de développer un système connexionniste de perception visuelle d'inspiration biologique et de considérer son intégration dans le cadre de la robotique autonome.

Action du Centre Charles Hermite



Participants : Frédéric Alexandre, Yann Boniface, Dominique Martinez, Olivier Rochel.

Nous nous intéressons, avec pour support les machines du Centre Charles Hermite (CCH), à l'implantation de nos modèles sur des machines parallèles classiques de type MIMD.

Les réseaux de neurones artificiels, développés au cours de ces dernières années, sont généralement basés sur un modèle de calcul impliquant la transmission de variables analogiques. Cette voie a été suivie lors de la première phase du CCH et la thèse de Yann Boniface a permis de développer une bibliothèque pour l'implantation de ces réseaux de neurones analogiques sur machine parallèle. Lors de la deuxième phase du CCH, nous avons poursuivi l'exploitation de cette bibliothèque [7,6,16] et l'avons étendue (en collaboration avec l'ERSIDP de Supélec à Metz) à la simulation de cartes corticales.

Par ailleurs, nous nous sommes employés à évaluer les possibilités d'utilisation de notre bibliothèque dans le cadre particulier de la simulation de neurones impulsionnels. D'une part, notre bibliothèque peut être vue comme un outil de simulation à temps discret compatible avec la seconde approche basée sur l'intégration numérique. D'autre part, les résultats obtenus sur les réseaux de neurones classiques confirment la polyvalence de la bibliothèque en terme d'adaptation entre parallélisme connexionniste et parallélisme matériel, ce qui se traduit par une grande facilité d'implantation. Cependant, la nature asynchrone des neurones impulsionnels nous a amenés à privilégier l'approche événementielle (`événements discrets à temps continu') notamment pour des questions de précision numérique. Cette approche étant difficilement conciliable avec la bibliothèque actuelle, l'étude et l'emploi d'algorithmes événementiels en parallèle constituent l'un des prochains objectifs à atteindre dans le cadre de l'opération CCH 2 [18]. Le logiciel résultant de cette étude devrait permettre à terme la simulation de réseaux de neurones de grande taille pour l'étude du codage impulsionnel et en particulier la simulation d'un modèle du bulbe olfactif développé dans le cadre de l'Action de Recherche Coopérative NOSE de l'INRIA ( cf. § 7.2).

Réseau Grand-Est des Sciences de la Cognition



Participants : Frédéric Alexandre, Laurent Bougrain, Hervé Frezza-Buet, Vincent Martin.

Nous participons activement au réseau Grand-Est des Sciences Cognitives, en particulier à travers une collaboration avec l'ULP de Strasbourg sur le thème des modèles de mémoire. Cette collaboration donne également lieu à l'organisation de séminaires soutenus financièrement par le réseau.