Sous-sections

Actions nationales

Action de Recherche Coopérative NOSE



Participants : Frédéric Alexandre, Etienne Hugues, Dominique Martinez, Olivier Rochel.

Dans le cadre de l'ARC NOSE de l'INRIA, nous collaborons avec le LPMI à Nancy, l'ISC à Lyon et le SHU à Sheffield sur le développement d'un robot autonome capable de détecter et de localiser des odeurs. Nous avons réalisé avec succès une première expérimentation de guidage par stéréo-olfaction en équipant notre robot de deux matrices de capteurs de gaz (voir sur http://www.loria.fr/~rochel/nose). Nous travaillons actuellement sur la façon de rendre notre robot sélectif à une odeur particulière dans le cas plus réaliste où plusieurs odeurs sont présentes dans l'environnement. Une telle situation de mélange olfactif est similaire au phénomène de cocktail party que l'on rencontre en audition. Pour effectuer une séparation aveugle des sources, nous avons développé un algorithme nonlinéaire basé sur les machines à support vectors. Ce modèle est un modèle statistique qui n'est pas plausible biologiquement. Afin d'étudier si un tel mécanisme de séparation de sources peut avoir lieu dans le bulbe olfactif, nous porterons nos efforts en 2002 sur la modélisation du système olfactif en utilisant des neurones impulsionnels.

Projet de l'Action Concertée Incitative Cognitique



Participants : Frédéric Alexandre, Hervé Frezza-Buet, Vincent Martin.

Ce projet pluridisciplinaire, dont nous sommes responsables, regroupe des équipes dans les domaines de l'informatique, de la biologie et de la psychologie. Il s'intéresse à l'étude de codages catégoriels et métriques de l'information visiospatiale et à leurs conséquences sur les performances des êtres humains et des modèles informatiques. Ceci se concrétise par le développement en parallèle de protocoles qui seront appliqués à des modèles informatiques d'inspiration biologique et statistique, à des tests de psychopédagogie et à des expérimentations en IRMf pour des sujets humains.

Convention avec le Musée de La Villette



Participant : Jean-Charles Lamirel.

Ce projet étudie l'accès intelligent aux inventaires de collections muséologiques, avec à la fois l'intérêt de multiplier les regards de l'utilisateur et de faire découvrir des liens insoupçonnés aux historiens et à l'administrateur de la base de données "objets".

L'idée dont est issu ce projet est de coupler deux méthodes de classification et de fouille de données pour visualiser une collection d'objets, pour construire des points de vue sur ces données et des regroupements avec une granularité plus ou moins fine ou encore pour trouver des corrélations entre certaines propriétés de ces objets.

Cette approche est le fruit d'une collaboration avec l'équipe Orpailleur sur les treillis de Gallois. Elle fait l'objet d'une proposition de projet PRIAMM.