Sous-sections

Actions européennes

Réseau d'excellence NEUROCOLT II



Participants : Alistair Bray, Bernard Girau, Jean-Charles Lamirel, Dominique Martinez.

Ce réseau d'excellence européen, qui compte deux laboratoires membres en France, s'intéresse principalement à la théorie de l'apprentissage statistique. Les activités de ce réseau sont maintenant entrées dans leur dernière année.

Nos contributions ont porté sur l'étude et les applications de différents modèles à support vecteur (SVM, support vector machines), ainsi que sur les modes de calcul et d'apprentissage connexionnistes réduisant les surfaces d'implantation numérique [9].

Nous nous sommes également intéressés dans le cadre du réseau aux applications de l'apprentissage non supervisé pour la fouille de texte. Nos premiers résultats ont été présentés dans le cadre de l'article [13]

Plus récemment, A. Bray et D. Martinez se sont penchés sur la séparation de sources non-linéaires. Un article à ce sujet est en cours de révision.

Contrôle de machines industrielles



Participants : Frédéric Alexandre, Dominique Martinez, Georges Schutz.

Ce projet européen de l'ECSC, dont nous sommes sous-traitants, regroupe les aciéries du Luxembourg, de Belgique et d'Espagne. Son but est d'améliorer le contrôle d'un four à arcs électriques par la modélisation du processus. Notre équipe a en charge la modélisation neuronale avec pour but l'extraction ou l'incorporation de connaissances expertes dans les réseaux neuronaux. Nous avons proposé cette année une méthode non supervisée pour l'extraction d'indices robustes à partir des signaux recueillis par les capteurs du processus [21].

Projet IST Scholnet



Participant : Jean-Charles Lamirel.

Le but du projet Scholnet est de définir un environnement support pour le développement d'une librairie électronique multimédia distribuée à usage académique. En sus des services traditionels d'accès à des informations textuelles distantes, tels que des publications ou tout autre type de document scientifique ou technique, l'environnement devra permettre de mettre en place des services d'accès aux informations non textuelles telles que les images ou les vidéos, ainsi que des services d'annotation hypermedia, de recherche multilingue, de distribution personnalisée d'information.

Ce projet étend l'environnemnt proposé par le projet Européen ERTDL pour l'accès aux documents textuels académiques basé lui même sur le protocole DIENST d'accès aux documents distribués.

Notre rôle est de proposer une méthode de représentation unifiée des documents vidéo, ainsi que des méthodes d'accès élaborées à ces mêmes documents. Nous interviendrons également dans la construction des profils utilisateurs ainsi que dans la conception des services de distribution personnalisés de l'information.

Ce projet a démarré en Novembre 2000. Son état d'avancement est déjà satisfaisant puisqu'un premier prototype opérationnel simplifié sera présenté lors de la prochaine revue du projet qui aura lieu en Janvier 2002.