previous up next contents
Précédent : Génération de code Remonter : Outils pour la Suivant : Synthèse d'architectures parallèles

Mise en oeuvre de Gamma sur Perle

Mots clefs : synthèse d'architecture, CAO, langage fonctionnel Participants : Dominique Lavenier , Marc Vieillot

Le modèle Gamma, développé à l'Irisa par le projet Lande, repose sur une structure de données unique, le multi-ensemble. En Gamma les calculs s'apparentent à une suite de réactions chimiques consommant ou produisant des éléments en fonction de règles spécifiques. Le parallélisme intrinsèque de Gamma ne peut être exploité pleinement sur une machine conventionnelle, d'où l'idée de recourir à une architecture de machine adaptée. C'est cette idée qui a conduit à étudier la mise en oeuvre sur le processeur PAM (Programmable Active Memory), processeur constitué principalement de circuits logiques programmables (FPGA : Field Programmble Gate Array). Le processeur PAM permet ainsi de câbler par programmation des structures logiques simples (additionneurs, registres, etc.) et de les interconnecter pour former ensuite des architectures logiques plus complexes. Sur un même support physique, différentes architectures de machines peuvent ainsi être développées et testées.

La thèse de Marc Vieillot, sous la direction de J.-P. Banâtre, a pour objet l'étude des possibilités de mise en oeuvre de Gamma sur une telle structure [7]. Plusieurs exemples d'application ont été implémentés au cours de l'année 1995 et ont permis de montrer la faisabilité de ce type d'approche.


previous up next contents
Précédent : Génération de code Remonter : Outils pour la Suivant : Synthèse d'architectures parallèles