previous up next contents
Précédent : Travail coopératif assisté Remonter : Applications Suivant : Actions industrielles

Protocoles pour les applications multimédia réparties

 

Mots clefs : application répartie, multimédia, synchronisation, contrainte temporelle, protocole de communication, réseau à haut débit

Participants : Bernard Cousin , Ludovic Boisseau , Junhui Zhou

Les applications multimédia réparties doivent être développées dans une symbiose étroite avec les protocoles employés par les réseaux à haut débit si on veut les faire bénéficier de tous les avantages potentiels de tels réseaux. En effet pour certaines classes d'applications, le besoin d'interactivité et le grand volume d'informations à échanger génèrent des contraintes qui rendent nécessaires la prise en compte de phénomènes nouveaux. Le contrôle de la qualité de service et le maintien des synchronisations apparaissent être les points centraux des études à mener si l'on veut développer de telles applications.

Nous menons des études sur la gestion des multiplex de diffusion pour la TVHD sur ATM. Le format cible du système d'images suit la norme MPEG2. Le but poursuivi est d'optimiser la formation du train de paquets (le multiplex) en tenant compte d'une part de la présence et de la fréquence des informations de services, d'autre part de la répartition de la bande passante entre les différents programmes de vidéo numérique. Les informations de services concourent à une bonne administration des programmes et à l'information des utilisateurs. Leur présence participe donc à la qualité globale du service. Ce travail est mené conjointement avec le CCETT et fait suite aux travaux similaires sur le DAB.

Nous développons une réflexion sur la gestion dynamique du contrôle du trafic pour le réseau ATM. A ce titre nous avons étendu le concept de contrôleur d'espacement. Cet équipement a pour charge de contrôler l'espacement des unités élémentaires de transport (les cellules) formant un flux de données pour permettre l'absorption des pointes de débits sur ATM et ainsi une meilleure fluidité et gestion du trafic. Notre contrôleur ne suit pas une loi constante mais autorise des variations définies par leur accélération. Cet équipement permet de construire des politiques dynamiques d'allocation de la bande passante pour ATM grâce à la possibilité de prévoir l'évolution future du débit.

Lors de nos travaux sur les mécanismes de synchronisation, nous avons proposé une définition formelle et fine de politiques de synchronisation. Cela permet de décrire non seulement les services de synchronisation attendus et les phénomènes de perte de synchronisation, mais aussi les mécanismes mis en oeuvre pour traiter et corriger de tels phénomènes. Ainsi nous définissons trois types de mécanismes de synchronisation : celui de maintien de la synchronisation, celui de reprise de la synchronisation et celui de masquage de la perte de synchronisation.

Finalement, nous étudions la traduction de formats pour les applications réparties échangeant des données vidéo. En effet, il s'avère que certains formats (vidéo) sont plus ou moins adaptés aux caractéristiques de certains environnements. Ainsi un réseau offrant un service à bas débit requiert un taux de compression élevé au détriment parfois de la qualité visuelle des images (une relation similaire peut être découverte pour de nombreuses autres caractéristiques du procédé de transport : taux d'erreur, délais et gigue, puissance de traitement des équipements terminaux, disponiblité de certaines ressources, etc.). Si l'on veut offrir une application ayant la capacité d'atteindre simultanément plusieurs sites du réseau situés dans des environnements différents, et ce de manière optimale, il faut être à même de proposer des serveurs de translations de formats. Nous avons développé une maquette d'un tel serveur dans le cadre de l'application de téléconférence IVS pour les formats H261 et M-Jpeg. Elle nous a permis d'effectuer une étude de performances de différentes variantes.


previous up next contents
Précédent : Travail coopératif assisté Remonter : Applications Suivant : Actions industrielles