previous up next contents
Précédent : Modèle de la Remonter : Acquisition des connaissances Suivant : Modèles applicatifs

Modèles fondamentaux

Les modèles fondamentaux de l'explication, construits ou validés à partir d'études empiriques, servent en particulier à élaborer/améliorer des modèles applicatifs de l'explication ou à définir des spécifications pour des SBC explicatifs.


LES PROCESSUS DE RéFéRENCE DANS L'INTERACTION EXPLICATIVE

Faire référence à un minimum de choses communes est l'une des conditions nécessaires à la réussite d'une interaction explicative, et donc à la réussite de l'activité cible (conception, diagnostic, etc.) qui a motivé cette interaction. À quoi des interlocuteurs font-ils référence, explicitement ou implicitement, quand ils expliquent ou recherchent une explication ? Comment le font-ils ? Pourquoi ?... De telles questions sous-tendent notre étude des processus de référence dans l'interaction explicative, étude visant à affiner notre modèle de l'interaction explicative.

Si les années précédentesgif, nous nous sommes focalisés sur les ``référents'' physiques et mentaux et sur les ``indicateurs référentiels'' (linguistiques et non linguistiques) qui interviennent dans les processus référentiels, nous nous sommes centrés cette année sur les processus référentiels proprement dits : production d'indicateurs référentiels, interprétation de ces indicateurs et interaction entre production et interprétation. Nous avons mis l'accent sur la manière dont production et interprétation s'influencent, et avons décrit en termes de ``jeux de correspondance'' la manière dont ``producteur'' et ``interpréteur'' coopèrent.

Notre description des processus référentiels repose en partie sur des éléments théoriques issus de différents modèles existants de la référence, mais aussi de l'explication et de la mémoire. La description repose également sur des études empiriques d'interactions explicatives, en particulier : interactions entre tuteurs et étudiants en WORD (étude réalisée dans le cadre du GEDIC) et interactions entre rédacteurs de ``news'' à thèmes techniques [25]. Cette description sera utilisée, entre autres, pour la spécification d'interfaces d'aide à la référence pour le module d'explication de KATEMES.


BESOINS EXPLICATIFS ET STRATéGIES D'EXPLICATION

L'une des limites des systèmes actuels de génération d'explication est l'absence de prise en compte des besoins explicatifs des utilisateurs expérimentés dans un domaine (i.e. utilisateurs experts). Une analyse théorique nous a permis de considérer que, dans une tâche de résolution de problème effectuée coopérativement par des experts, les besoins en explication et les stratégies d'explication associées s'inscrivent dans un contexte d'évaluation : l'activité de compréhension mise en oeuvre par les experts est dirigée par un but d'évaluation. Une analyse des modèles de l'activité d'évaluation et de l'activité de compréhension nous a permis de définir, dans ce contexte, le but des stratégies d'explication. Ce but est de réaliser un ajustement des représentations des interlocuteurs grâce à une explicitation des points de vue, à partir desquels le problème est traité et une solution proposée. L'explicitation des points de vue permet une compréhension nécessaire ou suffisante à une évaluation plus appropriée. Nous avons donc défini ce que recouvre le concept de point de vue et déterminé la nature des connaissances permettant d'expliciter un point de vue et permettant d'amener l'interlocuteur à partager un point de vue. Parmi ces connaissances, nous mettons l'accent sur le rôle prépondérant des modèles de référence à l'origine d'un point de vue, c'est-à-dire des modèles auxquels les locuteurs se réfèrent pour justifier une proposition de solution ou une critique. L'explicitation des modèles de référence est un moyen privilégié pour réaliser l'ajustement des représentations individuelles. Nous avons distingué des modèles de référence de différentes natures et les conditions d'utilisation de ces différents modèles. Nous avons validé cette analyse théorique par une analyse des dialogues entre plusieurs experts, chacun ayant une expertise commune en accidentologie et une expertise spécifique. Les résultats de cette analyse contribuent à l'amélioration des systèmes explicatifs en proposant des stratégies d'explication favorisant l'explicitation des points de vue et notamment des modèles de référence ; alors que dans les systèmes explicatifs actuels, les utilisateurs n'ont pas toujours accès à l'explicitation de ces différents modèles de référence, généralement ils ne peuvent qu'essayer de l'inférer.


EXPLICATION ET INTELLIGIBILITé

Récemment (cf. [5]), des spécialistes de l'apprentissage automatique ont fait appel aux spécialistes de l'explication dans les SBC pour les aider à résoudre l'un de leurs problèmes majeurs : comment rendre intelligible à un expert humain le processus et les résultats d'un apprentissage automatique. Résoudre ce problème de l'``intelligibilité''gif suppose que les deux communautés partagent une vision précise du problème de l'intelligibilité, des relations entre explication et intelligibilité, ou du transfert à l'apprentissage automatique des résultats acquis en explication dans les SBC. Ces visions partagées n'existant pas encore, nous avons proposé quelques éléments théoriques et méthodologiques pouvant servir de base à la construction d'une vision commune aux deux communautés [8]. Certains de ces éléments seront réutilisés pour compléter notre modèle de l'interaction explicative.


previous up next contents
Précédent : Modèle de la Remonter : Acquisition des connaissances Suivant : Modèles applicatifs