Projet : EP-ATR

previous up next contents
Précédent : Panorama Remonter : Domaines d'applications Suivant : Énergie


   
Télécommunications



Participants : Albert Benveniste, Thierry Gautier, Paul Le Guernic, Irina Smarandache, Jean-Pierre Talpin, Yunming Wang.

Mots clés : Signal, télécommunications, traitement temps réel du signal, communication synchrone/asynchrone, conception objet .

Résumé :

Nos activités dans le domaine des télécommunications sont issues d'une longue collaboration avec le Cnet, d'où provient le développement initial du langage Signal. Elles se poursuivent dans le cadre du projet Cairn, ainsi que dans de nouvelles collaborations dans lesquelles l'utilisation mixte des modèles synchrone et asynchrone est étudiée.

L'industrie des télécommunications est, de plus en plus, soumise à de fortes contraintes qui demandent un effort important visant à maximiser la généricité des solutions proposées et à raccourcir les délais de mise sur le marché des produits. La diversité que l'on rencontre dans les applications développées nécessite la mise en oeuvre de techniques variées pour répondre aux problèmes rencontrés. Les techniques synchrones peuvent fournir des solutions partielles qu'il convient d'intégrer dans des méthodes de conception plus globales.

Issu d'une longue collaboration avec le Cnet, le langage Signal a d'abord été développé dans le cadre d'applications en traitement du signal. Le projet Cairn (voir section 7.1) nous permet, en collaboration avec le projet Api de l'Irisa, d'étendre les thèmes abordés à la conception de composants supportant des algorithmes qui comportent du calcul numérique intensif (image ou signal) et du contrôle complexe.

La taille et la complexité des applications mises en oeuvre, la nécessité d'obtenir des spécifications et des programmes génériques, destinés à des configurations diverses fonctionnant dans des contextes hétérogènes, conduisent à mettre en oeuvre des outils de conception fondés sur l'approche objet. Dans le cadre de cette approche, la complexité des interactions et les contraintes temps réel sont traitées à l'aide de descriptions de comportements faisant appel à des modèles d'automates. L'étude de l'utilisation de l'approche synchrone dans ce contexte a d'abord été entreprise en collaboration avec les Laboratoires de Marcoussis par la définition d'un modèle d'interaction entre des objets (décrits dans le langage Spoke) et des processus (décrits dans le langage Signal). Elle se poursuit maintenant avec Alcatel, en collaboration avec les projets Pampa, ADP, Compose et Meije, dans le cadre de l'action Reutel-2000 visant notamment à maîtriser la conception objet d'applications mises en oeuvre selon des techniques mêlant les modèles synchrone et asynchrone.



previous up next contents
Précédent : Panorama Remonter : Domaines d'applications Suivant : Énergie