Team oasis

Members
Overall Objectives
Scientific Foundations
Application Domains
Software
New Results
Contracts and Grants with Industry
Other Grants and Activities
Dissemination
Bibliography
Inria / Raweb 2002
Project: oasis

Project : oasis

Section: New Results


Composants, spécifications sémantiques et vérifications

Participants : Isabelle Attali, Carine Courbis, Pascal Degenne, Alexandre Fau, Didier Parigot, Joseph George Variamparambil, Olivier Chabrol, Patrice Farrugia, Saida Ziane.

Dans le cadre de l'outil SmartTools, l'un des résultats importants de cette année est certainement la construction d'une vraie architecture à base de composants. Cette évolution était nécessaire dans le cadre de notre participation au projet européen QUESTION-HOW http://www.w3.org/2001/qh/ avec le W3C.

SmartTools est constitué d'outils de base et de composants spécifiques pour chaque langage traité. Ces outils et composants offrent et requièrent des services qu'il faut connecter et rendre accessibles à travers une interface utilisateur. Par exemple, chaque manipulation au niveau d'une vue graphique (sélection, remplacement, insertion ou appel d'un traitement) va se traduire par l'invocation des services au niveau du document associé. L'aspect générique de SmartTools, un méta-outil, impose que son interface utilisateur et son architecture soient les plus configurables et extensibles possibles pour pouvoir les adapter aux services spécifiques de chaque nouveau langage traité. Il est impératif que toutes les entités logicielles produites soient autonomes et puissent être exécutées sans nécessiter la présence de l'interface, par exemple en mode commande (batch) ou dans d'autres environnements. Il doit aussi être facile d'ajouter des composants externes en ne modifiant ni la plate-forme, ni ces composants.

Dans les premières versions de l'outil, l'absence d'une vraie approche par composants était un handicap pour son évolution. Nos composants étaient indissociables d'un bus logiciel qui assurait toutes les communications. Toute intégration et toute exportation de composants impliquaient la présence de ce bus. L'approche orientée composant s'est donc imposée pour la réalisation de notre outil. Aucun des modèles existants, tels que les Web Services, les composants CORBA (CCM - CORBA Component Model) ou les EJB, ne semblait correspondre parfaitement à nos besoins spécifiques et cette dépendance vis-à-vis d'une technologie nous paraissait préjudiciable à l'évolution de l'outil. Nous avons donc conçu notre propre modèle (indépendamment de ces technologies) adapté et restreint à nos besoins, mais surtout transposable vers ces technologies de composants.

Ces travaux sur un modèle à composant ont abouti à plusieurs publications .

Joseph George Variamparambil a étudié et implanté la transformation de notre modèle de composant vers les trois technologies suivantes : Web Services, CORBA et les EJB.

Saida Ziane a étudié une traduction possible des Schemas (le nouveau formalisme du W3C pour décrire des fichiers XML) vers notre formalisme de syntaxe abstraite.

Olivier Chabrol a étudié les relations entre les formalismes de modélisation proposés par l'OMG, en particulier UML, et les formalismes de description de syntaxe abstraite (AST). Ce travail s'inscrivait dans le cadre de notre soumission de projet RNTL, XLUC ( http://www-sop.inria.fr/oasis/SmartTools/XLUC.html). XLUC est un acronyme pour XML - Langages - UML - Contrats.

Patrice Farrugia a travaillé sur un nouveau langage de description (de transformation) de syntaxe de surface et d'affichage graphique. Ce travail a abouti à la conception d'un nouveau langage Cosynt qui est actuellement disponible dans la version 4 de SmartTools.


previous
next